Luka Čeč, découvreur de la grotte de Postojna

Bien que la grotte de Postojna ait été découverte par le « lampiste »  Luka Čeč, le mérite de cette grande découverte a été attribué depuis plusieurs décennies au trésorier de la région de Postojna, Löwengreif.

« Il y a ici un monde nouveau, il y a ici un paradis ! »

Luka Čeč était parmi les travailleurs qui, en avril 1818 dans la Grande salle de la grotte de Postojna, préparaient la visite de l'empereur autrichien François Ier. Pendant la décoration et la préparation de l'éclairage pour cette importante visite, il traversa un pont improvisé, il grimpa sur la roche et disparut. Craignant le pire, ses collègues finirent par voir Čeč réapparaître dans la lueur de sa lampe et l'entendirent crier : « Il y a ici un monde nouveau, il y a ici un paradis ! ». Il descendit et raconta qu'il avait découvert une nouvelle grotte...

Les mérites de Čeč attribués à un autre

Malgré sa fascinante découverte, le nom de Luka Čeč, appelé plus simplement « le lampiste », n'a pas été reconnu jusqu'au milieu du XIXe siècle. En raison de son appartenance à un milieu social populaire, les honneurs de la découverte ont été attribués au trésorier de la région de Postojna, Josip Jeršinović de Löwengreif. C'est seulement grâce à la publication d'un rapport dans les travaux de Schmid sur les grottes slovènes, que l'on a donné satisfaction à Luka Čeč en 1854 en lui rendant sa place dans la découverte de la grotte de Postojna.

Assistant lampiste

Malgré tout cela la personnalité de Luka Čeč est aujourd'hui encore teintée de mystère. On n'a aucune photographie de lui. On pense qu'il est originaire de Čičarija en Istrie. Il est né à Postojna le 11 octobre 1785. Il a travaillé dans la grotte de Postojna comme assistant « lampiste ». Après sa découverte, en raison de ses difficultés financières, il a adressé une demande à l'empereur pour être nommé à un poste de responsable à vie, comme récompense pour avoir découvert la grotte de Postojna. Sa demande fut rejetée.

Čeč contredit la sciencea

Malgré cela Luka Čeč continua d'explorer la grotte et contredit la science qui pensait que la vie cavernicole n'existait pas. Il est le premier au monde à avoir découvert un insecte cavernicole, le Leptodirus hochenwartii. Il travailla dans la grotte jusqu'à sa mort en 1836 où il succomba à la peste.

Le début du tourisme dans le karst 

Luka Čeč n'a jamais vécu les honneurs qu'il méritait. Aujourd'hui on sait que le simple « lampiste », grâce à sa découverte, a ouvert la voie au tourisme dans le karst et a été un pionnier de l'exploration du sous-sol slovène et de la découverte de sa faune.

THE ELECTRIFYING HISTORY 2